Examen théorique : quelles sont les pièces à fournir ?

1) Demande d’inscription – Cerfa n°14681*01
Demande d’inscription à une option de base du permis de conduire des bateaux de plaisance à moteur – Cerfa n°14681*01
Permet de s’inscrire au permis plaisance option « côtière » ou « eaux intérieures »
Remplace les formulaires cerfa 11328*01, cerfa 11331*01, cerfa 11182*02, qui ne sont plus en vigueur

 

2) Certificat d’aptitude physique – Cerfa n°14673*01
Doit être établi depuis moins de 6 mois à la date de dépôt du dossier.
Remplace l’ancien cerfa n°11327*01 et l’ancien cerfa n°11182*02, qui ne sont plus en vigueur.

 


Épreuve théorique : comment se passe l’examen théorique ?

La partie théorique se déroule sous la forme d’un questionnaire à choix multiples (QCM).
Les connaissances sont vérifiées lors d’un QCM électronique de 30 questions, où 5 erreurs sont admises.
Le candidat conserve le bénéfice de la réussite à l’option théorique pendant 18 mois : il a donc 18 mois pour passer l’épreuve pratique.

 


Épreuve pratique : comment se passe l’examen de conduite bateau ?

La partie pratique du permis plaisance doit obligatoirement être préparée dans un établissement de formation agréé.

La partie pratique consiste en une formation pratique comportant un programme spécifique détaillé dans un livret d’apprentissage.
Ce livret comporte un numéro personnel d’identification et est remis au candidat dès son inscription.
La formation pratique doit être validée par l’établissement de formation après un apprentissage individuel d’une durée d’au moins 3 heures et 30 minutes, dont 2 heures à la barre.

 


Je compte acheter un voilier, dois-je passer un permis ?

En principe, les skippers de voilier sont dispensés de l’obligation de détenir un permis, même si leur navire est équipé d’un moteur auxiliaire.
Néanmoins, le permis est obligatoire pour barrer un voilier si les deux seuils ci-dessous sont dépassés :

surface totale de la voilure (en mètres carrés)


√ (longueur de la coque en mètres x déplacement à vide en tonnes)

Si ce rapport est
égal ou inférieur 5,5

 

1,36 x puissance totale du ou des moteurs (en kilowatts)


déplacement à vide (en tonnes)

Si ce rapport est supérieur à 9